Koh Phi Phi sans la Foule et la Fête

Search

Search our articles.

Koh Phi Phi sans la Foule et la Fête

Koh Phi Phi est sûremant l’île thaïlandaise ayant la pire réputation. Ou peut-être la meilleure pour les fêtards. Certains vous diront que ça valait le coup d’y aller il y a 25 ans mais que l’île est aujourd’hui complètement ravagée par le tourisme. Je ne peux malheureusement pas dire le contraire. Chaque partie habitée de l’île n’est en fait qu’un village de vacances comptant de nombreux hôtels et restaurants. Ce n’est surtout pas là qu’il faut aller pour découvrir la culture thaïlandaise. Mais il y a 25 ans, j’avais 2 ans et je ne suis pas sûre que j’en aurais beaucoup profité ! Nous y sommes allés quand même et sans regret.

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Plus que l’activité touristique importante, nous voulions surtout éviter toutes les fêtes pour lesquelles l’île est connue. J’ai entendu des histoires impliquant des seaux d’alcool et des cordes en feu entre autres. Si cela amuse certains, ce n’est simplement pas notre truc. Nous attendions peu de cette escale (et c’est peut-être pour cela que nous avons autant aimé) mais nous étions déterminés à profiter de la beauté des îles Phi Phi.

Comment profiter de Koh Phi Phi, Thaïlande, sans la foule et le fête

 

Éviter les hôtels de Tonsai

Tonsai est le village principal de l’île, c’est là où se trouve la jetée. Le front de mer est bordé de bateaux longue-queue et de bateaux à moteur gérant les arrivées et départs des touristes tout au long de la journée. Le village est également noir de monde. Nous y avons passé quelques heures (ce qui suffit amplement pour en faire le tour) et je me suis vite sentie dépassée.

Bateaux traditionnels.... et beaucoup de touristes dans le fond !

Bateaux traditionnels…. et beaucoup de touristes dans le fond !

Mais les hôtels de Tonsai ne sont pas la seule option. Nous avons choisi le Ba Kao Bay resort situé sur la côte nord-est, un hôtel très impersonnel, ni génial ni horrible non plus et seulement à quelques minutes de marche de la plage. La baie où nous étions, Loh Ba Gao bay, était magnifique et bien plus calme que Tonsai. Il y avait un petit village entre l’hôtel et la plage avec quelques restaurants et petites supérettes. Les bars passaient de la musique le soir pour donner un peu d’animation, mais rien de fou et surtout, l’hôtel était calme.

Pendant la journée, la plupart des touristes partent vers Tonsai ou en excursion et la baie est encore plus paisible. La plage était aussi parfaite pour échapper à la foule et profiter de l’eau claire et du paysage. Il paraît que c’est une plage privée, qu’elle appartient à l’hôtel Phi Phi Island Village (où j’aurais adoré rester mais ce n’était certainement pas le même budget !), mais nous y avons été plusieurs fois et on ne nous a jamais rien dit.

La magnifique baie de Loh Ba Gao

La magnifique baie de Loh Ba Gao, Koh Phi Phi

Si vous voulez avoir une plage rien qu’à vous dans le coin, vous pouvez aller vers Loh Lana bay. Nous y avons été une fois et elle était complètement déserte…. Bon, ce n’est pas là que s’arrête l’histoire. Plusieurs locaux nous avaient conseillé d’aller à Nui Bay (nous n’y avons finalement jamais été), accessible par Lana bay à marée basse, même si la baie est très belle à marée haute. Nous y sommes allés à marée haute et nous avons trouvé la vue magnifique…. mais nous n’avons pas pu faire abstraction des tas d’ordures le long de la plage et jusque dans l’eau. Est-il utile de préciser que nous n’y sommes pas restés longtemps ?!

Baie de Loh Lana, Koh Phi Phi

Baie de Loh Lana – ça nous a fait mal au cœur de voir un si bel endroit ravagé par la pollution

Rester en dehors de Tonsai demande un peu d’organisation. Ces hôtels ne sont généralement accessibles que par bateau et proposent des navettes vers Tonsai. Dans notre village, il n’y avait pas non plus de distributeur de billets (et ne comptez pas utiliser de carte bleue là-bas). C’était pour nous un maigre prix à payer et nous n’avons pas regretté notre choix.

Voyager pendant la saison basse

En Thaïlande, la saison basse est entre mai et septembre et nous étions à Koh Phi Phi fin juillet (j’ai même pu y fêter mon anniversaire). Tonsai était déjà bondé de monde et je n’ose pas imaginer ce que ça doit être en saison haute. Est-il même possible de trouver un hôtel sans réserver trois mois à l’avance ? Sans parler du fait que tout devient plus cher à ce moment-là.

Si vous n’êtes pas sûr de vouloir partir en basse saison à cause de la météo, je peux vous dire que ce n’est pas si terrible. C’était un peu nuageux mais nous avons pu aller nager avec les poissons sans problème de visibilité. Il n’a plu qu’un seul jour sur la semaine et par petites averses, les orages n’arrivant qu’au milieu de la nuit (encore un mauvais point pour notre bungalow au toit très très bruyant…). Il n’y a pas grand chose d’autre à faire qu’attendre qu’un orage passe, mais qu’y a-t-il de mieux que de sauter dans l’eau si ce n’est que de la pluie, quand l’eau est même plus chaude que l’air ?! Si ça ne vous donne pas très envie, vous pouvez toujours aller profiter d’un massage thaïlandais en attendant que la pluie se calme.

Loh Ba Goa Bay, Koh Phi Phi

Baie de Loh Ba Gao bay, fin juillet – pas mal le temps, non ?

Commencer la journée plus tôt

Tout est bon pour devancer la foule à Koh Phi Phi. Notre hôtel ne proposait que deux navettes gratuites par jour vers Tonsai (à 7h30 et 11h) et deux pour revenir (à 10h et 15h30), ce que nous avons d’abord trouvé un peu restreignant. Le premier jour, nous avons attrapé la première navette pour aller au point de vue de Koh Phi Phi. Nous avons petit-déjeuné et pris notre temps pour y aller et y sommes arrivés autour de 9h30. Il n’y avait alors que deux ou trois autres personnes. La vue est tellement jolie que nous y sommes restés un moment. Mais de plus en plus de touristes sont arrivés et à 11h, l’endroit n’était déjà plus très agréable et nous sommes partis.

Point de vue, Koh Phi Phi

On profite de la vue avant l’arrivée des gens

Nous avions un peu de temps avant de prendre la navette pour rentrer à l’hôtel et sommes donc allés sur la plage de Loh Dalam. Nous étions bien sûr loin d’être les seuls et pouvions voir des gens avec un verre dans l’eau et d’autres fêtes se former dès 13h.

De la même manière, choisissez bien vos excursions. Lorsque nous cherchions un guide pour découvrir Koh Phi Phi Leh, nous nous sommes vite rendu compte que tous proposaient la même chose. Nous avons finalement trouvé un guide qui n’acceptait pas plus de six personnes et proposait de partir 1h avant tous les autres le matin. Grâce à lui nous avons pu apprécier pleinement le Lagon Pileh où il n’y avait qu’un seul autre bateau. L’endroit était magique et je me suis sentie privilégiée de le voir presque désert en sachant que de nombreux bateaux y passeraient dans la journée.

Lagon Pileh, Koh Phi Phi

Sympa d’avoir le lagon Pileh pour nous !

Oui Koh Phi Phi est extrêmement touristique et oui, l’île était sûrement plus pittoresque il y a 25 ans. Mais nous avions l’occasion d’y aller et nous ne le regrettons pas, loin de là.

 

 

Note : cet article contient des liens affiliés. Nous recevrons une petite commission si vous effectuez un achat via ces liens sans que cela ne vous coûte plus cher !

Laure

Laure

French travel lover and expat in Texas | Translator and main writer for A Journey Away travel blog